ESPAGNE

CREEZ VOTRE SOCIETE OFFSHORE EN ESPAGNE

Introduction

L’Espagne a connu une année noire en 2010. Mais grâce à des secteurs en plein essor, celle-ci a réussi à éviter des situations difficiles comme certains autres pays de l’UE. L’Espagne est accueillante pour les investisseurs étrangers, mais les exigences bureaucratiques sont strictes. Contactez-nous, nous pourrons vous aider à assurer un bon début à votre nouvelle société espagnole. Contactez-nous dès aujourd’hui pour plus de détails.

Quels sont les principaux types de société en L’Espagne ?

Les deux formes de structure d’entreprise les plus populaires en Espagne sont les suivantes :

Société anonyme (S.A.)
Société à responsabilité limitée (S.L.)

Quelles sont les principales caractéristiques d’une société anonyme ?

Structure standard pour les grandes entreprises

– Le capital social minimum est de 60 101.21 €, dont 25% au moins doit être libéré.
– Le nombre minimum d’actionnaires est d’une personne.
– Un audit annuel est requis, suivant la taille de la société.

Quelles sont les principales caractéristiques d’une société à responsabilité limitée ?

Forme habituelle pour les petites et moyennes entreprises

Le capital social minimum est de 3 005.06 €, entièrement libéré
Le nombre minimum d’actionnaires est d’une personne.
Habituellement,aucun audit annuel n’est requis.
Quels sont les autres types de société qui existent en Espagne ?
D’autres formes d’entreprises, moins répandues mais tout aussi valides, sont les suivantes :

Exploitant individuel – un seul propriétaire avec responsabilité illimitée

Propriété commune – deux propriétaires ou plus avec responsabilité illimitée
Société en nom collectif ou société en commanditée
Succursale ou bureau de représentation.

Est-il compliqué de créer une société en Espagne ?

L’Espagne a une réputation méritée d’inefficacité bureaucratique ; bien que cela se soit amélioré, avec un climat d’affaires qui est devenu plus libéral, des conseils professionnels restent absolument indispensables lors de la création d’une société. Nous sommes spécialisés dans la constitution de sociétés en Espagne, alors contactez-nous pour plus de détails.

Qu’en est-il de l’impôt sur les sociétés ?

L’impôt sur les sociétés est assez élevé en Espagne bien qu’il existe des avantages pour les plus petites sociétés. Le taux plein est de 35%, mais les plus petites sociétés paient 30% sur les premiers 90 152 € de bénéfices. Une plus petite société est définie comme une société dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 3 millions d’€.

Est-ce qu’il est facile de recruter du personnel en Espagne ?

Le boom économique durable de l’Espagne a mis sous pression le marché du travail, mais le chômage reste relativement élevé. Toutefois, le recrutement est rarement un problème pour les sociétés étrangères cherchant du personnel local. La main-d’œuvre est instruite et flexible, les coûts de main-d’œuvre sont bas et il existe des agences de recrutement à travers tout le pays. Nous serons heureux de vous aiguiller vers notre réseau de spécialistes en recrutements locaux – n’hésitez pas à nous contacter.

A quoi ressemble l’environnement réglementaire ?

En conformité avec les pratiques standards dans l’UE, les sociétés doivent s’enregistrer et soumettre des comptes annuels aux autorités réglementaires. Des audits annuels sont obligatoires pour les sociétés plus grandes. Il existe très peu de contrôles sur les investissements étrangers à part des restrictions pour les non-résidents de l’UE dans certains secteurs stratégiques, tels que les télécommunications. Le marché du travail est toutefois soumis à une réglementation plus serrée. La durée de travail hebdomadaire maximale est 40 heures et les sociétés doivent accorder six semaines de congés annuels à tous les salariés.

Est-il possible de bénéficier d’incitations financières ?

L’Espagne propose une large gamme de dispositifs d’incitation, dont beaucoup sont financés par l’UE. Ceux-ci incluent des incitations régionales en faveur des investissements dans des régions les moins développées du pays, des mesures pour encourager les investissements dans des secteurs spécifiques et des allègements fiscaux dans le but de réduire le chômage des jeunes.

Et les services bancaires ?

On entend souvent que l’Espagne a plus de banques que tout autre pays de l’UE. Il existe deux raisons à cela. Tout d’abord, il existe un très grand nombre de banques régionales et deuxièmement, l’essor économique de l’Espagne l’a transformée en optant pour les établissements financiers internationaux. Trouver une banque, rien de plus facile, mais ouvrir un compte bancaire est déjà plus difficile. Nous serons heureux de nous charger de la bureaucratie à votre place, alors que vous concentrerez votre énergie sur votre entreprise.