DANEMARK

CREEZ VOTRE SOCIETE OFFSHORE AU DANEMARK

Introduction

L’approche libérale danoise de la vie en général se retrouve dans son attitude envers les sociétés venant de l’étranger. Le climat d’affaires est bienveillant, en dépit des coûts de main d’œuvre élevés. Ouvrir une société au Danemark est facile ; grâce à un régime réglementaire rationalisé, plus de 2,500 sociétés étrangères se sont déjà implantées dans la capitale, Copenhague. Le Danemark a des conventions en matière de double imposition avec plus de 80 pays. Pour en savoir plus sur la création de sociétés au Danemark, contactez-nous.

Quel est le type de société le plus fréquent en Danemark ?

Il existe deux principaux types d’entreprise au Danemark :
Société anonyme – Aktieselskab (A/S)
Société à responsabilité limitée – Anpartsselskab (ApS)

Quel capital social est nécessaire pour créer une A/S ?

Le capital social minimum pour une A/S est de 67 000 €.

Quelles sont les autres exigences pour une A/S ?

Trois administrateurs requis, qui doivent être des citoyens de l’UE
La société doit aussi employer au moins un gérant, qui doit être citoyen de l’UE
Des comptes annuels audités sont requis.
Un bureau local équipé est conseillé.

Quel capital social est nécessaire pour créer une APS ?

Le capital social minimum pour une APS est de 11 000 €.

Quelles sont les autres exigences pour une A/S ?

– Comptes annuels audités requis, auditeur agréé requis.
– Ni les administrateurs ni les dirigeants n’ont besoin d’être domiciliés au Danemark.
– Un bureau équipé local est conseillé, cliquez ici pour les détails.

Quels sont les autres types de société qui existent ?

Société anonyme européenne (SE) – capital social minimum 120 000 € – soumise au droit national sur les sociétés, mais il est possible de changer la nationalité de la société sans liquidation/re-constitution
Groupement européen d’intérêt économique (GEIE) – une société en nom collectif transfrontalière avec des associés venant de pays européens – pas de capital requis, aucune exigence de comptes financiers distincts, associés imposés individuellement
Joint venture, souvent établie sous la forme légale d’une A/S ou d’une ApS.
Exploitant individuel, pas d’exigences de capitaux – doit soumettre des rapports financiers à l’administration fiscale – ces rapports n’ont pas besoin d’être audités.

Est-ce qu’il est facile de recruter du personnel ?

La population active danoise est hautement qualifiée et instruite. Le chômage tourne actuellement autour de 6%. Les niveaux de salaires sont élevés par rapport aux salaires dans l’UE, mais restent conformes à ceux pratiqués ailleurs en région nordique. Le recrutement peut être effectué en liaison avec les bureaux d’emploi de l’état ou à travers des services des diverses agences commerciales d’emploi. Nous pouvons vous aider concernant le recrutement.

A quoi ressemble l’environnement réglementaire ?

Le Danemark bénéficie d’un climat d’affaires libéral et cela se retrouve dans l’environnement réglementaire. En général il n’existe aucune restriction sur les investissements et le capital et les bénéfices peuvent être rapatriés librement. Des contrôles sur les prix et le change s’appliquent à des charges inter-entreprise et d’affaires dans le système des prix de transfert. Le taux d’impôt sur les sociétés est de 28%, ce qui est beaucoup plus bas que la fiscalité des particuliers sans compter que les expatriés puissent avoir droit à un taux d’imposition personnel considérablement réduit de 25%. Pour en savoir plus sur la gestion fiscale, veuillez nous contacter.

Est-il possible de bénéficier d’incitations financières ? Et les services bancaires ?

Des services bancaires complets sont disponibles, proposant une gamme de services bancaires commerciaux, y compris ceux relatifs aux acquisitions et à la levée de capitaux. Les investisseurs étrangers sont traités sur un pied d’égalité avec les investisseurs domestiques en ce qui concerne le financement. Informez-vous sur les façons dont nous pouvons vous aider à ouvrir un compte bancaire au Danemark.

Il existe des incitations financières limitées pour les entreprises s’implantant dans des régions du Danemark qui sont désignés par l’UE comme zones de développement spéciales. Dans certaines circonstances, des incitations sont également disponibles pour les petites et moyennes entreprises pour la recherche et le développement, les exportations et le développement des compétences et la technologie environnementale propre.